Aller au contenu principal

Soudage semi-automatique

Pour le soudage de l’acier, l’inox et l’aluminium

Le soudage MIG-MAG ou semi-automatique est un procédé dit semi, car l'opération de soudage est contrôlée par un ouvrier qui utilise la torche pour souder en position.

Pour quoi faire ?

Cette méthode est utilisé pour l’assemblage de l’acier, de l’inox et de l’aluminium:

  • Mobilier métallique,
  • Serrurie,
  • Châssis aluminium,
  • Ferronnerie,
  • Réservoirs,
Soudage semi-automatique_MIGFMAG_Weldteam

Ainsi que pour la réparation automobile:

  • Carosserie,
  • Echappement
Soudage semi-automatique_MIGMAG_Réparation automobile_WELDTEAM

Weldteam propose un poste de soudage multiprocédé (MAGIZZY) pour le soudage MIG-MAG avec fil massif ainsi que pour le soudage MIG-MAG avec fil fourrés sans gaz.
En soudage semi-automatique, le métal d’apport se présente sous forme de bobine de fil continu.
Weldteam propose également ces deux types de fil (fil fourré acier, fil massif acier, fil massif inox et fil massif alu).

Principe du procédé

Proche du soudage à l’électrode enrobée, ce procédé se distingue par le recours à un fil continu et fusible qui remplit la fonction d’électrode. Il est couramment désigné par “semi-automatique” ou MIG-MAG dans l’univers industriel. L’arc, exclusivement alimenté en courant continu, jaillit entre l’extrémité du fil fusible (pôle “+”) et les pièces à souder (pôle “-”). Le dévidage du fil à vitesse constante détermine l’intensité fournie par le poste à souder. Les densités de courant sont très élevées.

Comment ça marche ?

Shéma soudage semi-automatique_WELDTEAM